Et elle se mit à faire des nuits complètes !

chambre enfant Hautes comme 3 pommes

3 ans et demi: l’espoir existe ! Lili fait enfin une nuit d’une traite et ne se réveille plus !

Lili a toujours eu un sommeil compliqué, avec endormissements compliqués ( le minuteur nous avait bien aidé jusqu’à pouvoir le lâcher puis nous avions dû reprendre récemment) et au moins un réveil nocturne toutes les nuits.

Puis nous avons eu droit aux cauchemars/terreurs nocturnes jusqu’à venir s’immiscer pendant la sieste.

Entre ses crises de la journée ne supportant aucune négation à ses exigences, celles du soir pour le coucher et celles de la nuits qui débarquaient, j’ai pris rdv chez la pédiatre. Nous ne pouvions rester comme ça avec une petite fille qui régit la famille au rythme de ses crises. La fatigue nous a fait franchir la porte du médecin afin de chercher une solution à cet état.

L’état des lieux est simple:
– Lili est une enfant au profil angoissé.
– C’est une enfant pour laquelle nous nous inquiétons un peu plus que sa soeur.
– Une petite fille au fort caractère.

Et un verdict d’enfant tyran qui commençait à poindre, elle avait mis les pieds dans cette mécanique. Nous avons bien fait de réagir plutôt que de laisser la situation s’enfoncer encore plus.

La séance chez le médecin s’est déroulée tout simplement:
– J’ai exposé les problèmes.
– La pédiatre a posé quelques questions à Lili.
– Elle est allée jouer.
– Nous avons discuté avec la pédiatre puis elle a parlé à Lili (qui a fait mine de regarder par la fenêtre quand la pédiatre a soulevé le point des crises en journée !).

Nous sommes ressorties avec des consignes autant pour Lili que pour nous parents.

Les débuts ont été durs mais nous avons tenu bon !
Lili est sous traitement homéopathique qui a l’air de fonctionner. Ses crises sont espacées et elle a compris que ce n’est pas un comportement « normal ». On a établit un dialogue autour de ces états. L’amélioration montre que nous n’avons pas besoin d’une rencontre avec une psychologue pour le moment.

Le coucher reste un moment délicat.

Les problèmes de réveil la nuit était le dernier point à s’occuper mais depuis que nous avons descendu le lit de sa soeur, Lili ne se réveille plus la nuit ! Elles étaient avant en lits superposés et sont maintenant en lits jumeaux. Est-ce le fait de pouvoir avoir voir sa soeur qui la rassure ? En tout cas, nous dormons sans réveil la nuit depuis 1 semaine et demi !

chambre enfant Hautes comme 3 pommes

7 Commentaires

  1. C’est rigolo ça, trois ans de torture pour des lits jumeaux. Mais tu sais nous aussi, on a galéré pour le petit dernier. Bon il commence ses nuits depuis qu’il est au bib, mais la journée on l ‘a trouvé plus serein (enfin même la nuit je le récupérait en panique), depuis qu’il dort par terre sur un matelas. Bon on a jamais compris pourquoi

    1. Pourquoi parler de torture ?
      Comme je le dis, je ne sais pas si c’est la cause ou seule cause étant donnée qu’elle prend un traitement homéopathique…

      1. Torture du cerveau (comprendre pourquoi ils mettent tant de temps à faire leurs nuits et tenter de trouver le problème). Elle prend quoi du coup en homéopathie?

        1. Ha ha j’avais pas compris !!! Lili est l’enfant qui nous fait poser mille questions !! On n’a pas fini avec elle 😂😂 !
          Elle est sous sirop quiétude… car elle ne peut pas prendre d’homéopathie en granules.

          1. Non c’est moi qui me suisprend mal exprimée. Ah oui quiétude j en ai entendu parlé (sans doute les pubs), c’est uniquement pour les nuits ou aussi la journée? Et du coup pourquoi elle ne peut pas prendre de bibilles? (Si c’est pas indiscret. Tu l as déjà peut être dis)

          2. Elle est intolérante au lactose pour l’homéopathie en granules, c’est foutu !
            Elle en prend matin et soir.

          3. Ahhhh oui bah quand on parle homéopathie on pense pas forcément lactose en effet c’est foutu.

Laisser un commentaire